NOTRE OFFRE
artikel_pic
Frais pour participation au Rassemblement, 10 jours
179,- €

Plus de détails sur les attractions/sites

profile_pic

Haut Koenigsbourg


Edifié au XIIe siècle, le château du Haut-Koenigsbourg fut pendant des siècles le témoin de conflits européens et de rivalités entre seigneurs, rois et empereurs.
Il a vu se succéder d´illustres propriétaires qui ont marqué son histoire et de nombreux événements qui ont changé jusqu´à sa physionomie?

Un château fort de montagne en Alsace
L´existence d´un château fort construit par les Hohenstaufen est attestée dès 1147. Alors nommé Staufenberg, il domine la plaine d´Alsace à plus de 700 mètres d´altitude. Cette situation sur un promontoire rocheux en fait un observatoire idéal des principales routes de la région, et un point de repli stratégique. ce fut là sans doutes un des principaux rôles du château à l?époque de sa construction. Ce château fort prend le nom de Koenigsbourg (château royal) vers 1192.
L´arrivée des Tierstein
Détruit en 1462, les Habsbourg confient ce château fort aux Tierstein. Ceux-ci le reconstruisent et l´agrandissent, mettant en place un système défensif conçu pour faire face à des tirs d´artillerie. C´est l´apogée du Hohkoenigsbourg (" Hoh " signifie... " Haut " !)

Incendie et abandon du château fort
Malgré l´ampleur des travaux de fortification entrepris au XVe siècle, l´artillerie suédoise vient à bout des défenses du Hohkoenigsbourg pendant la guerre de Trente Ans. Assiégé, pillé puis incendié en 1633, le château fort est abandonné pendant deux siècles.
Ses ruines sont classées monument historique en 1862, puis sont acquises trois ans plus tard par la ville toute proche de Sélestat.
Les prémices d´une restauration

On envisage dès cette époque des travaux de restauration : la municipalité de Sélestat consolide une partie des ruines, et l´architecte Winkler établit en 1882 un projet de reconstruction ambitieux. Mais la ville est incapable financièrement d´assurer la restauration de l´édifice.
Après l´annexion de l´Alsace à l´Allemagne en 1871, Sélestat offre les ruines encore majestueuses du château fort à l´empereur Guillaume II en 1899.

La restauration du château du Haut-Koenigsbourg
Guillaume II, soucieux de rappeler l´appartenance germanique de la région, souhaite marquer symboliquement la limite ouest de son empire. Il opte pour une restauration complète du château fort. Son rôle devient alors très symbolique.

Des principes scientifiques
L´architecte Bodo Ebhardt, chargé de la restauration, s´appuie sur des principes scientifiques rigoureux, compte tenu des connaissances de l´époque : il répertorie tous les vestiges archéologiques recueillis sur les lieux, étudie les documents d´archives, analyse l´architecture? et en cas d´incertitude, se réfère à des modèles choisis parmi les édifices contemporains proches, notamment d´autres châteaux forts.
Les travaux durent de 1900 à 1908.

Le Haut-Koenigsbourg, un témoin historique remarquable
En 1919, lors du Traité de Versailles, le Haut-Koenigsbourg devient propriété de l´Etat français et obtient le statut de Palais national.
Au cours du XXe siècle, le travail de restauration de ce monument est au centre de polémiques, en raison des aléas des relations franco-allemandes.

Classé Monument historique en 1993, l´édifice est aujourd´hui pleinement réhabilité.
Un symbole européen
Sa silhouette permet de se faire une idée précise de l´allure d´un château fort de montagne au Moyen Âge. Ses murailles abritent une décoration intérieure d´inspiration médiévale d´une grande richesse, ainsi qu´une collection exceptionnelle d´armes et de meubles, essentiellement des XVIe et XVIIe siècles...
La renommée du château du Haut-Koenigsbourg est définitivement acquise.

Repères chronologiques de l´histoire du Haut-Koenigsbourg
De sa construction en 1147 à sa configuration actuelle, huit siècles d´histoire :

1147 - Attestation de l´existence du château appelé Staufenberg, construit par les Hohenstaufen.

1192 - Le château fort prend le nom de Koenigsbourg "château royal".

1462 - Destruction du château fort des Habsbourg.

1479 - Le château est confié aux Tierstein qui le reconstruisent, l´agrandissent et mettent en place un système de défense moderne. C´est l´apogée du Hohkoenigsburg.

1633 - Siège, pillage et incendie du château pendant la guerre de Trente Ans. 2 siècles d´abandon du château, puis ses ruines sont classées monument historique en 1862.

1865 - Acquisition du château fort par la ville de Sélestat.

1899 - Sélestat offre les ruines du château à l´empereur Guillaume II, suite à l´annexion de l´Alsace à l´Allemagne en 1871.

1900-1908 - Guillaume II confie à l´architecte Bodo Ebhardt la restauration complète du château. Les travaux durent 8 ans.

1919 - Le Haut-Koenigsbourg devient propriété de l´Etat français et gagne le statut de Palais national.

1993 - Le château est classé monument historique dans son intégralité et pleinement réhabilité.

2007 - Dans le cadre de la loi du 13 août 2004, relative aux libertés et responsabilités locales, le château du Haut-Koenigsbourg est transféré au Conseil Général du Bas-Rhin, qui en devient le propriétaire.
Location Scout
http://www.haut-koenigsbourg.fr
Link zur Landkarte
Château fort
Contact pour les visiteurs:
Château du Haut-Kœnigsbourg
haut-koenigsbourg@cg67.fr
+33 (3) -69 33 25 00
Januar, Februar, November und Dezember9.30 - 12.00 und 13.00 - 16.30 Uhr
März und Oktober9.30 - 17.00 Uhr
April, Mai und September
9.15 - 17.15 Uhr
Juni, Juli und August9.15 - 18.00 Uhr
Regarder la liste des prix
Adult8,-
<18 Jahrefree
>persons6,-
France
Alsace
Orschwiller
67600
31.12.2012
31.12.2012
Fans:3
Userbild
Hortus Instrumentorum
UserbildOskàr Bertràndarsson
Userbild
Blödorn